Emprunts médiathèque – BD et illustré

Je reprends depuis quelques semaines maintenant le chemin de la médiathèque, même si c’est pour le moment plutôt pour des livres utiles pour le boulot, que pour emprunter des romans, comme je suis plus axée sur le fait de faire baisser ma PAL personnelle. Mais je jette quand même parfois un oeil quand le temps me le permet ; temps qui m’a laissé l’occasion de me pencher sur deux petits ouvrages lors de ma dernière visite.

La petite mort, Davy Mourier

couv39153518[1].jpgJ’avais vu cette BD à de nombreuses reprises sur des blogs et sur Youtube et j’étais bien tentée. Quand je l’ai vue à la médiathèque, donc, je me suis dit que c’était l’emprunt idéal pour le temps de prendre un café en terrasse en bord de Seine.

J’ai passé un très bon moment et j’ai bien apprécié ces petites touches sympas d’humour noir autour de cette « petite mort » qui va à l’école et s’initie à son destin professionnel en même temps. Je continuerai la suite de cette série de BD quand l’occasion se présentera (idéalement avec mes prochaines visites à la médiathèque).

Cessez d’être gentil, soyez vrai ! (version illustrée)

51qfgwmpywl-_sx329_bo1204203200_

Je ne sais plus quand j’avais pris connaissance de ce livre mais il était en tout cas dans ma wishlist, même si ça n’était pas à la base dans sa version illustrée. Mais c’est celle-ci qui était disponible et que j’ai donc empruntée.

Je ne suis pas mécontente que ça n’ait été qu’un emprunt car je n’ai pas appris grand chose par cette lecture. Des conseils sont donnés en lien avec la Communication Non Violente (CNV) et parfois avec la PNL (programmation neurolinguistique), mais j’avais déjà rencontré ces notions par d’autres lectures et même lors de certaines formation en management. Cela peut être sans doute une bonne façon de prendre connaissance de ces concepts, et la version non illustrée est aussi peut-être plus complète… je ne sais pas mais j’avoue que je n’irai du coup pas vérifier par moi-même. Une bonne manière quand même d’apprendre à se recentrer sur soi et également mieux comprendre les autres, ça reste intéressant.

LTGWE #15 – bilan

logo2btgwe

Voilà, la 15ème édition du Temps d’un très grand weekend s’est achevée hier. Je n’ai rempli mes missions qu’à moitié (malgré les vacances) ; voici mon bilan :

J’avais choisi la catégorie « Lecteur suprême », qui consiste à lire entre 451 et 600 pages. J’ai rempli l’objectif puisque j’ai lu 503 pages.

Les consignes du groupe 3 (en remplir au moins 3) :

¤ Finir un roman en cours – j’ai avancé mais pas fini, ce sera le cas aujourd’hui
¤ Lire un manga / BD / livre pour enfant
¤ Lire un livre qui dans notre PAL depuis plus de 2 mois
¤ Lire un livre dont l’histoire se déroule ou commence au printemps
¤ Lire un livre dont les illustrations de la couverture brillent

Et pour finir, les actions à réaliser :
¤ Aller au cinéma / Aller au restaurant  (les 2 ^^)
¤ Boire un pot avec des amis / Faire du shopping (pas les courses de la semaine ;))
¤ Faire des activités manuelles
¤ Faire du sport / une sortie familiale
¤ Cocooning
¤ Prendre une photo par jour & la partager sur Instagram
¤ Écrire ou continuer à écrire un livre / une histoire / une nouvelle / un poème
¤ Lire avec un ou des enfants
¤ Faire une page spéciale TGWE#15 dans son bujo & nous la montrer régulièrement
¤ Pâtisser
¤ Réaliser une séance photo avec votre animal de compagnie
¤ Chroniquer un livre lu lors du TGWE sur votre blog

Les livres qui m’ont accompagnée durant ce weekend :

J’aurais pensé faire plus (mais lire plus aussi durant cette semaine de vacances, en général, même hors LTGWE ^^, mais ces quelques jours ont été placés sous le signe d’une flemme sans nom ^^).

Le prochain se déroulera du 13 au 17 avril. Je ne suis pas sûre de participer car nous repartons à Amsterdam quelques jours, du 12 au 15. Ceci dit, le trajet en train, même s’il n’est pas très long, permet toujours d’écluser quelques pages. Donc à voir…

Le temps d’un très grand weekend #15

logo2btgwe

Dans moins d’une semaine, la 15ème édition de « Le temps d’un Grand Week-end » commence ! Ce challenge se déroule donc du Jeudi 16 février à 20h30 au Lundi 20 février à minuit.

Comme toutes les autres éditions, on choisit un niveau de lecture :
– Lecteur en herbe : 100 pages
– Lecteur amateur : 101 à 250 pages
– Lecteur confirmé : 251 à 450 pages
– Lecteur suprême : 451 à 600 pages
– Lecteur divin : 601 à 800 pages lues
– Lecteur divin suprême : + de 801 pages lues

C’est une édition « surprise », donc on choisit un groupe et on aura les consignes correspondantes mercredi :
* Groupe 1
* Groupe 2
* Groupe 3
* Groupe 4
* Groupe 5

Et pour finir, les actions à réaliser lors de ce weekend :
¤ Aller au cinéma / Aller au restaurant
¤ Boire un pot avec des amis / Faire du shopping (pas les courses de la semaine ;))
¤ Faire des activités manuelles
¤ Faire du sport / une sortie familiale
¤ Cocooning
¤ Prendre une photo par jour & la partager sur Instagram
¤ Écrire ou continuer à écrire un livre / une histoire / une nouvelle / un poème
¤ Lire avec un ou des enfants
¤ Faire une page spéciale TGWE#15 dans son bujo & nous la montrer régulièrement
¤ Pâtisser
¤ Réaliser une séance photo avec votre animal de compagnie
¤ Chroniquer un livre lu lors du TGWE sur votre blog

Voilà !

88c52b1863eeefa15b888ee82770fbee

Rendez-vous sur le blog de Céline et sur la page facebook du groupe pour suivre tout ça

Audrey retrouvée – Sophie Kinsella

couv52560951

Présentation :

Audrey a 14 ans. Elle souffre de troubles anxieux. Elle vit cachée derrière ses lunettes noires, recluse dans la maison de ses parents à Londres.
Ça, c’était avant.
Avant que Dr Sarah, son psychiatre, lui demande de tourner un film sur sa famille, pour voir la vie
d’un oeil nouveau : celui de la caméra.
Avant que Linus, un copain de son frère, débarque. Avec son grand sourire et ses drôles de petits mots griffonnés sur le coin d’une feuille, il va pousser Audrey à sortir. Et à redécouvrir le monde…

Mon avis :

Cette lecture a constitué ma lecture VO du mois d’octobre. C’est en effet un petit « challenge » que je me suis lancée à moi-même, de lire une fois par mois un livre en VO., pour rendre la chose moins occasionnelle. J’avais celui-ci dans ma PAL, c’était l’occasion.

Je ne me souvenais pas exactement des avis que j’avais croisé sur ce livre, mais il me tentait assez, bien que je redoutais qu’il soit un peu trop « simplet ». Alors, je ne sais pas si c’est venu de la VO (qui est très bien passée) ou du contenu lui-même, mais je n’ai pas eu du tout ce ressenti. J’ai trouvé les situations très justes, même dans les difficultés qu’Audrey peut rencontrer. Et avec l’augmentation exponentielle des situations « psy » qui peuvent toucher les ados (phobies scolaires, sociales, etc.), cela ne m’a pas paru si excessif que cela.

J’ai par ailleurs adoré tous les personnages et leurs personnalités respectives. Ils m’ont fait sourire, chacun à leur façon, que ce soit de l’amusement ou d’en être touchée.

J’ai passé un très bon moment de lecture et je recommande ce roman, y compris à ceux qui commence la VO car il est très accessible, je trouve.

LTGWE#13 : mon bilan

0236e9f3cdd2d5a1c5cc2be83b6d880d

Voilà un nouveau « très grand weekend » qui s’est achevé, et je suis plutôt contente de moi pour cette nouvelle édition.

J’ai lu :

  • La passe-miroir, tome 1 : Les fiancés de l’hiver (C. Dabos) : L’heure d’attente dans la salle d’attente du médecin m’a permis de terminer cette lecture, et j’ai adoré !  (beaucoup moins la lésion musculaire que j’avais au mollet). J’ai hâte de me procurer le deuxième tome ; mais comme j’ai ce premier opus en poche, je pense que je vais attendre la sortie poche pour le second.
  • Brides story, tome 3 : pour ma consigne « lire un manga ou une BD ». J’aime toujours autant, bien que je ne sois pas très manga à la base, j’accroche totalement à celui-ci. Le tome 4 m’attend.
  • Le tome 2 de Level 26 : comme le premier tome, je n’ai pas été transcendée mais il n’empêche que j’ai dévoré cette lecture ; il n’y a pas, les chapitres ultra courts, ça me va totalement, qu’est-ce qu’on avance vite !

Un total de 713 pages lues : j’ai donc dépassé mon objectif !

J’ai aussi bien avancé mon BuJo, comme prévu.

Par contre, je n’ai pas eu le temps d’écrire la lettre que j’avais prévue d’écrire. Mais je suis en vacances mercredi soir, jusqu’à mardi prochain, donc cela devrait être fait durant ces quelques jours.

On a profité de ce weekend aussi avec monsieur pour réaménager le salon, ce qui m’a donné l’occasion de poster quelques photos dans le groupe du challenge ainsi que sur mon compte Instagram.

Challenge quasiment réussi donc, hormis la lettre.

Mes dernières lectures … et où vous pouvez en savoir plus

Bonjour bonjour !

J’arrive vers vous toute ravie : l’école dans laquelle mes locaux professionnels sont installés a enfin daigné allumer le chauffage ! youhou ! Bon, ce n’est pas encore la panacée et j’ai grandement froid dans mon bureau plein de fenêtres, mais symboliquement ça fait quand même du bien.

Voilà donc un article pour présenter brièvement mes dernières lectures :

Le livre et l’épée, tome 1 : La voie de la colère – Antoine Rouaud.

J’avais acheté ce livre à Monsieur il y a de cela 2 Noëls. Lui n’a pas vraiment accroché et a laissé tomber la lecture avant la deuxième partie.

De mon côté, j’ai assez bien aimé cette lecture, mais sans plus. Les allers-retours entre le passé et le présent ne m’ont pas toujours parlé, et ils sont trop systématiques à mon goût. Contrairement à la plupart des critiques que j’ai pu lire, j’ai préféré la première partie à la seconde, bien que les retournements qui arrivent aient relancé mon intérêt quand il le fallait. Toutefois, je ne suis pas certaine de lire la suite.

Les secrets de la communication, Transformez votre vie et celle des autres grâce à la PNL – Richard Bandler & John Grinder

J’ai lu ce livre suite à une super formation que j’ai suivi en management, avec une intervenante au top qui nous a brièvement présenté la PNL (programmation neurolinguistique). Très intéressée, j’ai opté pour ce livre qui était le seul qui semblait traiter du sujet dans la Fnac où je suis allée.

Je suis assez déçue parce qu’il s’agit en fait de la retranscription d’un cycle de conférences donné à des psychologues. Du coup, le discours s’adresse très clairement à cette profession, dans leur accompagnement, bien que certains principes soient applicables à tous dans tous les domaines. J’ai donc accroché à certains concepts mais j’avoue en avoir uniquement survolé d’autres. Je ne garderai pas ce livre mais j’essaierai d’en trouver d’autres sur le sujet qui me parleront davantage.

Tout ce qu’on nous fait avaler

Cette lecture s’inscrit pleinement dans mon mouvement actuel de diminuer l’ingurgitation de substances qui ne sont pas faites pour nous. Je vous renvoie à mon article sur mon autre blog pour en savoir plus sur ma conception du sujet. Et bien ce livre ne m’a pas fait changer d’avis, bien au contraire. Il y a des choses bien scandaleuses et je pense revoir petit à petit ma façon de faire les courses (c’était déjà en cours, dans la mesure du possible) : plus de bio, moins de tout fait, faire le tri des tuperwares pour faire de la place, changer pour des récipients en pyrex, mieux conserver, faire main, chercher les labels qui vont bien… Je vous laisse lire le livre pour d’autres pistes, elles sont nombreuses.

Je suis maintenant dans d’autres lectures, notamment Le charme discret de l’intestin, que je trouve très intéressant et totalement accessible, Terre Noire, sur la Shoah, et le début des Fiancés de l’hiver, pour la fiction.

Les quatre saisons de l’été – Grégoire Delacourt

couv48515583Présentation :

Lors de l’été 1999, au Touquet, quatre couples d’âges divers se croisent furtivement sur la plage, parmi les touristes. Adolescents, trentenaires, quinquagénaires ou septuagénaires, ces amoureux se renvoient différentes images du couple, s’influencent, s’envient, s’inspirent, etc.

Mon avis :

De l’auteur, je n’avais lu jusque là que La liste de mes envies. Lecture que j’avais apprécié, mais qui ne me laisse finalement pas un grand souvenir. Quand je suis passée devant ce livre-ci, je me suis souvenu avoir vu plusieurs avis très positifs ; puis il était court, donc sans grande incidence sur ma PAL que je n’arrive pas à faire descendre (en partie parce qu’elle est engorgée de livres qui ne me font plus envie…). C’était l’occasion.

En effet, il n’est pas resté longtemps à attendre puisque je l’ai lu samedi, en une demi-journée. Et en plus, avec un avis très positif, ce qui ne gâche rien.

Je me suis retrouvée non pas directement dans un personnage complètement, mais dans beaucoup d’aspects d’un, puis d’un autre, et d’un troisième. Bref, je les ai tous plus ou moins compris, et j’ai ressentie une grande empathie pour tous, avec leurs visio-ns de l’amour différentes, leur expérience sur le sujet, les difficultés qu’ils rencontrent, les bonheurs qu’ils retirent…

Le lien entre les quatre est subtile ; cela aussi m’a bien plu.

L’écriture, elle, m’a beaucoup touchée. C’est très délicat, très bien écrit, poétique sans être trop fleuri… Ca m’a rendu la lecture très agréable.

J’ai beaucoup aimé ce court roman et le conseille en cette fin d’été qui s’approche.

le-touquet-piscine-touquet-herve-tavernier-calais-blog