Je suis Pilgrim – Terry HAYES

couv46020765Présentation :

Pilgrim est le nom de code d’un homme qui n’existe pas. Il a autrefois dirigé une unité spéciale du Renseignement américain. Avant de prendre une retraite dans l’anonymat le plus total, il a écrit le livre de référence sur la criminologie et la médecine légale. Mais son passsé d’agent secret va bientôt le rattraper…

Une jeune femme assassinée dans un hôtel sinistre de Manhattan.
Un père décapité en public sous le soleil cuisant d’Arabie saoudite.
Un chercheur torturé devant un laboratoire de recherche syrien ultrasecret.
Des cadavres encore fumants trouvés dans les montagnes de l’Hindu Kush.
Un complot visant à commettre un effroyable crime contre l’humanité.
Et un fil rouge, reliant tous ces événements, qu’un homme est résolu à suivre jusqu’au bout.

Mon avis :

On m’a offert ce livre pour mon anniversaire en février, mais comme c’est une belle briquette, je me le réservais pour mes vacances. Il s’avère en fait que j’ai un rythme de lecture moins soutenu en vacances que lorsque je suis surbookée par le travail, étonnamment et que du coup, il m’a fait un bon moment. Ça n’empêche pas que j’ai vraiment beaucoup aimé cette lecture, dont les 900 et quelques pages ont défilé sans que je ne les vois passer.

Je ne suis habituellement pas très fan des romans d’espionnage et/ou thrillers politiques, mais cette fois je suis totalement rentrée dedans et j’ai adoré suivre « Pilgrim », cet agent secret à la personnalité bien ficelée, et, de l’autre côté, le djihadiste au funeste projet, son histoire, ce qui l’a amené à en arriver là.

Il se passe 1000 choses et rebondissements tout au long des pages et je ne me suis pas ennoyée une minute. J’ai été très occupée durant mes vacances et j’avais du mal à trouver de grands moments pour lire et c’était d’ailleurs parfois assez frustrant de devoir poser cette lecture dont j’avais très envie de connaître la suite et le dénouement final.

Gros plus, par ailleurs, pour le style de l’auteur.

Publicités

Agent au coeur d’Al-Qaida – Morten Storm

51fSKJ44OiL._SX195_[1]Présentation :

Lors d’un séjour en prison, un jeune Danois, Morten Storm, cherche un nouveau sens à sa vie. Il se convertit à l’islam à l’âge de 21 ans et, guidé par un compagnon de cellule, en apprend les fondements et les principes. Peu à peu, il se radicalise, jusqu’à devenir très proche des membres d’Al-Qaïda. Tandis qu’il est en passe de devenir un véritable djihadiste, un renversement de situation bouleverse la vie du jeune homme qui décide alors de collaborer avec l’Occident. Il devient agent double pour trois grandes agences de renseignement occidentales, dont la CIA. Commence une vie de mensonges et de duplicité, faite de rencontres secrètes, de messages codés et de comptes rendus clandestins, un quotidien sans le moindre droit à l’erreur. D’autant que Morten Storm est petit à petit devenu l’élément-clé dans la traque et de l’élimination de l’un des djihadistes les plus recherchés de la planète, Anwar al-Awlaki, membre éminent d’Al-Qaïda dans la péninsule Arabique – et guide spirituel des frères Kouachi, auteurs du massacre à la rédaction de Charlie Hebdo. En collaboration avec deux reporters de guerre de CNN, Paul Cruickshank et Tim Lister, Morten Storm nous entraîne dans ses aventures haletantes aux quatre coins du monde et nous livre un témoignage sur la vie des djihadistes, les filières de recrutement islamistes en Europe et l’activité impitoyable des services secrets occidentaux.

Mon avis :

Ce récit est celui de Morten Storm, un danois, ancien boxeur, videur, qui a aussi trainé au coeur de certains gangs et va se convertir à l’Islam, jusqu’à se radicaliser très fortement. Il fera plusieurs séjours au Yémen et en Afrique, sera au contact d’extrémistes et djihadistes en Europe aussi et au plus près de plusieurs groupes d’Al-Qaida. Les services secrets danois et britanniques vont se rapprocher delui, ainsi que la CIA, profitant de son large réseau pour pister et neutraliser les grosses têtes djihadistes et terroristes.

C’est un livre imposant (600 et quelques pages) mais qui se lit facilement, comme un roman d’espionnage. Malheureusement, le spectre pourchassé et les magouilles soulevées sont bel et bien réels.

De nombreuses anecdotes rythment le récit mais ce sont surtout les explications des relations complexes entre les champs terroristes et aussi entre les services secrets occidentaux qui sont intéressantes dans ces pages.

Ce témoignage de cet acteur de premier plan, accompagné du travail de deux reporters de guerre de CNN, nous permet de voir les choses de l’intérieur, d’essayer de comprendre comment les choses se jouent dans cet univers absurde et pour le moins dangereux.

Je recommande.